Spectacles en diffusion

Quelle que soit la profondeur artistique ou philosophique d’un texte théâtral, si l’histoire qu’il raconte n’est pas comprise par le public, la pièce est manquée. Du temps de Shakespeare, le public était composé de personnages royaux, d’aristocrates, d’intellectuels, de gens du peuple et d’enfants. Toutes les classes sociales se retrouvaient au théâtre et l’appréciaient ensemble. De nos jours, il n’y a pas un public de théâtre mais plusieurs : le public du Boulevard, celui des Classiques, celui du théâtre marginal ou d’avant-garde, etc. En dépit des difficiles conditions actuelles, j’aimerais créer un genre de théâtre qui pourrait plaire à tous, comme du temps de Shakespeare.

Peter Brook